Jan Kopp
Dossier mis à jour — 10/05/2024

Ungebautes

Ungebautes, 2008

Bandes de plâtre, polystyrène extrudé
Chantier de 3 semaines, ouvert à la participation du public

"Pour son exposition au Frac Alsace, Jan Kopp a conçu un projet d'utopie urbaine et architecturale : la construction collective d'une ville éphémère, métaphore d'une cité des désirs et de l'imaginaire. Cette exposition s'inscrit avec logique à la suite de partenariats menés depuis plusieurs années avec des chorégraphes comme Marco Berrettini / Melk Prod, Alain Buffard, Loïc Touzé (...) et Xavier Leroy. Avec ces artistes, Jan Kopp a réfléchi aux conditions du spectacle, à la relation entre les temporalités du corps en mouvement et du dispositif plastique, ainsi qu'à la relation du corps à l'espace. Pensée à l'échelle de la salle d'exposition du Frac, Ungebautes est une sculpture suspendue, faite de bûchettes de polystyrène assemblées, monumentale et légère. Plus qu'une forme close et rigide, elle se présente comme une structure ajourée dont l'assemblage révèle une diversité de rythmes et de décisions résultant en une totalité autonome. Lointain écho aux Villes invisibles d'Italo Calvino, elle est la métaphore d'une ville ouverte, sans opacité et organique, nimbée de fumées blanches et drainée de couloirs et de salles. La déambulation au travers de ces méandres sollicite chez le visiteur acteur l'activation de toute sa conscience et l'invite à recomposer en permanence son point de vue."

— Olivier Grasser, texte pour l'exposition Ungebautes, Frac Alsace, 2008

/

Vue de la construction


Production : FRAC Alsace

Commissariat : Olivier Grasser

Collection : Frac Alsace (maquette)

© Adagp, Paris