Florent Meng Lechevallier
Dossier mis à jour — 02/05/2017

Dunes of deletes

DUNES OF DELETES, 2016
40 min, science-fiction documentaire, frontière Mexique-USA
Vues de l'exposition Dunes of Deletes, one gee in fog, Genève, 2016

Extrait, film disponible sur demande

Tourné le long du mur à la frontière américano-mexicaine, Dunes of Deletes est une dystopie interrogeant notre rapport au paysage et aux terres de migrations. Projet hybride, cette fiction documentaire de forme singulière est à la fois une mise en scène et le making of de son propre tournage. Dans Dunes of Deletes, la frontière entre le Mexique et les États-Unis a disparu. Le mur qui la matérialise est remplacé par un obstacle invisible et infranchissable. Tout ce qui se trouvait autour de la frontière a disparu, laissant le désert s'étendre jusqu'aux villes. Le film suit le périple de deux mexicains qui décident de quitter Los Angeles pour rejoindre la terre de leurs ancêtres, de l'autre côté du mur invisible.
/

Extrait de Glossaire (Dunes of deletes), par Bénédicte Le Pimpec, 2016
Lire le texte complet

Dune of deletes exp. en [dun ʌv dɪˈlits] (trad. fr. dunes de l'effacement)
1. Les dunes of deletes sont un vaste ensemble de collines sablonneuses situées quelque part à mi-chemin entre le désert de Mojave (Californie) et le Big Bend National Park (Texas). 2. C'est là où se trouverait le mur invisible (cf. White wall)

Fugitive landscapes exp. en. [ˈfjuʤətɪv ˈlændˌskeɪps] (trad. fr. paysages fugitifs)
1. Agencement de traits, de caractères et de formes d'un espace donné dont on ne peut se saisir que brièvement. 2. Les fugitive landscapes sont des territoires reculés ou escarpés où résident des individus en marge ou en bordure des États-nations, échappant à tout contrôle politique, juridique ou administratif.

Leurre n.m [lœʁ]
1. Artifice, moyen d'attirer ou de tromper. 2. Un leurre informatique est une technique de camouflage de son identité ou de ses intentions en vue de tendre un piège. (Note : Il y a plusieurs leurres possibles pour masquer des traces de pas ; l'un d'entre eux consistant en deux sabots taillés dans le bois qu'on fixe à ses chaussures à l'aide d'une fine cordelette. On obtient ainsi une empreinte de vache dans le sol au lieu de la marque de tes Adidas).

Liquid green exp. en. [lɪˈkwaɪd grin] (trad. fr. liquide vert)
1. Liquid green est une technologie permettant aux êtres vivants de disparaître face à la surveillance numérique. Par l'ingestion d'un liquide visqueux de couleur verte, l'enveloppe corporelle du sujet intègre une forte dose de rayons gamma, permettant une rapide coloration verte. Développée depuis 2010 par l'US-SF, section spéciale « disparition » de l'armée américaine, cette technologie, dérivée de l'industrie nucléaire, est disponible sur le marché noir depuis fin 2015. 2. En 1960, le Dr Bruce Banner, physicien nucléaire, crée un nouveau type de bombe atomique, la bombe G, basée sur les rayons gamma. Liquid green en est un dérivé.

Acteurs : Cesar Marquez et Pierre Espino
Montage : Gabriel Gonzales et Florent Meng
Musique : Ceel Mogami De Haas
© Adagp, Paris